[ PAGES NOUVELLES ou ACTUALISÉES]


Administration
Se connecter
Se déconnecter

Option Pratiques sociales et culturelles

referentiel

ENSEIGNEMENT FACULTATIF : Pratiques sociales et culturelles

La note de service du 2078 du 4 juin 2013 donne un nouveau cadre à la mise en œuvre des options.

L’option “Pratiques sociales et culturelles” se subdivise en deux enseignements facultatifs, au choix du candidat : Pratiques culturelles et artistiques et  Technologies de l’informatique et du multimédia. L’ESC est tout particulièrement mobilisée pour la mise en œuvre du premier (NB : il n’est pas nécessaire de créer les deux enseignements en parallèle).

Classes concernées : Bac Professionnel (1ère et Terminale), Bac Technologique, Bac S, CAP

Durée : 3h hebdo.

Mise en place : voir p.2 de la note de service.

Pratiques culturelles et artistiques

Présentation générale
L’enseignement facultatif « Pratiques culturelles et artistiques», conduit sous forme de projet, repose sur une
interaction et un équilibre en pratiques et créations artistiques et étude des œuvres.

Le partenariat joue un rôle important dans la mise en œuvre de cet enseignement avec les acteurs culturels,
territoriaux et professionnels reconnus.
Le professeur d’éducation socioculturelle, peut utiliser une partie de son service d’animation pour la conduite
de cet enseignement.

Évaluation
L’évaluation s’appuie sur les compétences à acquérir, explicite les critères de réussite et définit les niveaux
d’exigence et vise deux objectifs :

  • d’une part, l’évaluation des compétences liées à la conception et la réalisation de productions culturelles et artistiques réalisées collectivement : maîtrise des langages et des outils, créativité et originalité, achèvement et qualité de la réalisation au regard des objectifs annoncés, valorisation dans le contexte local. Cette évaluation représente au plus 50% des points.
  • d’autre part, l’évaluation individuelle des connaissances et savoir‐faire acquis dans le domaine social, culturel et/ou artistique support de la réalisation : analyse d’œuvre, éléments d’histoire des arts… Cette évaluation est individuelle, orale ou écrite, et peut s’appuyer sur des documents fournis par l’enseignant et représente au moins 50% des points.

Cadrage

  • Arts du quotidien  : les arts appliqués, le design, les métiers d’art, les arts populaires, le patrimoine rural..
  • Arts du visuel  :
    • les arts plastiques avec la peinture, la sculpture, le dessin et les arts graphiques ainsi que les illustrations, la BD, le roman photo..
    • le cinéma, l’audiovisuel, la vidéo, les montages photographiques, les dessins animés, les arts numériques..
  • Arts du spectacle vivant  : le théâtre, la danse, le mime, les arts du cirque, les arts de la rue, les marionnettes, les arts équestres…
  • Arts du son  : la musique vocale, la musique instrumentale, la musique de film, les bruitages, la technologies de création et de diffusion musicale…
  • Arts de l’espace  : l’architecture y compris intérieure, l’art des jardins, les paysages aménagés…

Commentaires du GAP-ESC

Dans le cadre défini, et avec la possibilité de puiser dans le potentiel horaire d’animation des enseignants d’ESC, on ne peut que souhaiter que chaque équipe d’ESC propose au moins une option. En effet, une équipe de 3 collègues représentent un volume d’animation de 18h (un temps plein !) dont au moins 3h peuvent nourrir l’option sans remettre en question l’animation. A noter aussi que rien n’empêche une intervention partagée.


EXEMPLE : les collègues de Granvelle expliquent comment ils ont créé deux options dans leur établissement : « arts du spectacle vivant » et « images et cinéma ».