[ PAGES NOUVELLES ou ACTUALISÉES]


Administration
Se connecter
Se déconnecter

Narration

[Communication médiatisée]
abc-light

Acte par lequel se produit un discours visant à relater ou à raconter. La narration implique un narrateur qui ne doit pas être confondu avec l’auteur. Un auteur peut “faire parler” un narrateur qui lui même “fait parler” des personnages…
En audiovisuel le récit peut être audio, visuel ou audiovisuel. La notion de narration se rapporte donc aussi à l’image : “qui montre ?”. La réponse à cette question est parfois complexe. Dans un journal ou reportage télévisé, par exemple, on peut considérer que l’on a affaire à un narrateur institutionnel qui n’est pas seulement le présentateur, le rédacteur en chef, les auteurs des prises de vues, les monteurs… mais un ensemble fait de tous ces personnages qui interviennent plus ou moins dans les différents actes de l’énonciation audiovisuelle et qui constituent ainsi un narrateur abstrait.

Les genres, formes et structures narratives :

  • Les formes empruntées à la littérature : poétique, didactique, dramatique, comique, tragique, descriptif, allégorique, symbolique, métaphorique, etc.
  • Polarisation : qui détient le savoir de l’histoire ? qui montre ? qui parle ? narrateur explicite, narrateur construit (un auteur fait parler un narrateur qui fait parler des personnages)…
  • Forme particulière de montage : montage linéaire, parallèle, alterné, en opposition…
  • Formes temporelles : récit au présent, au passé, au futur, atemporel ; incluant des sauts avant (ellipse) ou arrière (flash-back), comment le temps est perçu, construit.
  • Scénarisation : introduction du sujet (mise en place de l’histoire) ; Le fil conducteur ; Les temps forts ; Les «coups de théâtre» ; La clôture (chute ouverte, fermée).
  • Modes de lecture : parcours libre ou suggéré (exposition), linéaire imposé (cinéma), linéaire libre (télévision), multimodal (internet)…
  • Structure narrative : le récit minimal (équilibre -> déséquilibre -> rééquilibre) ou (exposition, conflit, résolution) – Formes plus complexes : le modèle d’analyse structurelle de Barthes, le modèle “actanciel” de Greimas (1970),…

Note : le modèle “actanciel” : le héros (sujet) est mandaté par un destinateur afin d’accomplir une (objet) pour un destinataire. Dans cette il rencontre des forces qui vont l’aider (adjuvants) d’autres qui vont s’opposer (opposants). Chacun de ces six éléments est appelé actant.

sch-act