[ PAGES NOUVELLES ou ACTUALISÉES]


Administration
Se connecter
Se déconnecter

Cinéma

Ressources

Les organismes qui louent des films pour les associations ou établissements scolaires (les « bons tuyaux » d’esc@les)

  • Droits de diffusion publique non commerciale : il s’agit des situations de diffusion, projection, représentation face à un groupe de personnes (donc en établissement scolaire). Les vidéocassettes et autres supports numériques préenregistrés qui sont en vente ou en location dans le commerce ou les films téléchargés légalement sur Internet sont strictement réservés au cercle de famille. Cette restriction d’utilisation figure sur les jaquettes et en pré-générique du support. Il est donc interdit de projeter des films en public provenant de vidéoclubs, sites Web, grandes surfaces, médiathèques, vidéothèque, collection personnelle ou enregistrés sur des chaînes de télévision, même gratuitement, et ce, quel que soit l’endroit. (confirmé par la Cour d’Appel de Paris le 5 décembre 2012).
  • Auprès de quels fournisseurs acheter les droits de diffusion publique non commerciale?
    • L’ADAV : La centrale d’achat de programmes audiovisuels & multimédia réservée aux réseaux culturels et éducatifs.
    • VidéoVision
    • Collectivision
    • L’IRD Audiovisuel est issu d’un laboratoire d’anthropologie sociale et culturelle, le centre d’études des traditions orales (CETO). Cette structure est conçue, depuis son origine, pour développer, préserver, rendre accessible et valoriser, au Sud comme au Nord, le patrimoine audiophonique et audiovisuel scientifique.
    • COLACO : Depuis 1988,  COLACO est aux services des réseaux institutionnels (bibliothèques, médiathèques, centres culturels français à l’étranger) et éducatifs (écoles ; universités) pour la diffusion de programmes audiovisuels et multimédia.

Projets

  • La cinémathèque du Ministère de l’Agriculture met à votre disposition son impressionnant catalogue.
  • Lycéens et apprentis au cinéma : Lycéens et apprentis au cinéma » s’adresse aux élèves de seconde, première et terminale des lycées d’enseignement général, professionnel publics et privés, des lycées agricole et des CFA. Dans le cadre du temps scolaire, ce dispositif propose la projection d’un minimum de trois films par classe et par année. Ces séances, qui ont lieu dans une salle de cinéma, sont payantes (2,50 euros par film et par élève). Les films sont choisis au niveau régional à partir d’une liste d’une vingtaine de titres. Cette liste est déterminée par le Centre national de la cinématographie sur la base des propositions de la Commission nationale Lycéens et apprentis au cinéma.
  • Des fiches sur les films programmés dans le cadre de Lycéens et apprentis au cinéma sur Site-Image
  • Une banque de donnée de films surtout documentaires sur toute une série de sujets d’actualité : Autour du 1er mai. Cet outil permet à tous, associations, syndicats, cinéastes amateurs, institutions, bibliothèques, programmateurs de festivals de localiser les films qu’ils cherchent, savoir où ils peuvent les visionner, où les programmer, retrouver les ayants-droit. Ainsi dans cette base vous trouverez des films de fiction, comme des documentaires, des films produits de façon non traditionnelle par des amateurs, des comités d’entreprise, des collectifs, des associations, des syndicats….


http://lagneau.patrick.free.fr/Sommaire/SECTEURAUDIOVISUEL/DROITE/Auditorium/Hall-Auditorium/LIENS-HALL/Hall-Liens.htm