[ PAGES NOUVELLES ou ACTUALISÉES]


Administration
Se connecter
Se déconnecter

Modules du GAP-ESC

Le GAP-ESC propose des modules de formation d’1 ou 2 journées.

Éducation à la communication humaine (2 j.)

  • Mise en œuvre spécifique des modules généraux (MG1/M22) ou professionnels (PHD48, SER-M54…). Mise en oeuvre des objectifs éducatifs de ce domaine dans l’ensemble des modules ESC.
  • Finalité : La construction des compétences mises en jeu dans les situations d’interaction sociale participe du développement personnel, mais l’accent est mis sur l’apprentissage de la démocratie : entrer en interaction avec les autres, écouter, prendre la parole en public, argumenter, travailler en groupe, s’organiser en vue de l’action…
  • Voir la fiche du module

Mise en œuvre de l’éducation artistique (2 j.)

  • Mise en œuvre spécifique des modules généraux (EATDD, STAV/M1, Bac Techno/EG1-MG1), ou des ateliers d’expression artistique.
  • Finalités : Clarifier les enjeux de l’éducation artistique. Se confronter aux œuvres d’art : passer de l’expérience sensible à la verbalisation,
    analyser une oeuvre d’art de manière plurielle. Être capable de mettre en place les conditions de réussite d’une pratique artistique. De l’expression de la sensibilité à la construction du regard critique : les objectifs d’apprentissage et leur évaluation.
  • Voir la fiche du module

Établissement et ALESA : quel contrat éducatif ? (2 j. non consécutifs)

  • Mise en œuvre des circ. « Alesa » DGER/POEGTP/C 2003-2001 et « Vie scolaire » DGER/ C 2002-2013. En appui aux rapports d’inspection de 2006 et 2009 sur l’évaluation de la vie associative dans l’établissement.
  • Finalités : Valoriser dans l’établissement d’enseignement la place de l’association comme espace éducatif pour l’apprentissage de l’autonomie.
  • Voir la fiche du module

Les acteurs culturels et leur territoire (1 j.)

  • L’approche des acteurs culturels permet de donner sens à des apprentissages liés aux modules EATDD, ATC, MP12.5, EG1, M1/M5, mais aussi de donner une ouverture culturelle aux stages de découverte du territoire.
  • Finalités : Appréhender ce thème sous l’angle de l’impact qu’ont les actions culturelles sur le territoire (échelle intercommunale).
    Réfléchir aux modalités d’évaluation d’une action culturelle sur un territoire donné, en favorisant la mise en situation par la rencontre avec des professionnels de la culture, et par des travaux pratiques.
  • Voir la fiche du module

Éducation à l’image et pratiques langagières ( 2 j.)

  • L’éducation à l’image est un domaine central de l’éducation socioculturelle, mobilisé dans de nombreux modules de formation : MG1, M1/M5, M22, mais aussi dans les modules d’éducation artistique ou d’éducation aux médias.
  • Finalités :  A partir d’une réflexion sur les exigences d’une éducation à l’image, il s’agira, en s’appuyant sur des exemples, d’expérimenter et de construire une réflexion sur les outils d’analyse et les différentes approches possibles, et d’ouvrir des pistes de réflexion sur les formes
    de travail à mettre en œuvre. A partir d’une réflexion sur les exigences d’une éducation à l’image, explorer l’image comme langage dans une approche analytique (et non globale, ou artistique …), prendre conscience du rôle de l’analyse (démarche de déstructuration-restructuration), mettre à jour les signes qui composent l’image à travers l’analyse de l’image publicitaire.
  • Voir la fiche du module

Le PADC (2 j.)

  • La mise en œuvre de l’éducation socioculturelle des jeunes est inscrite dans le projet d’établissement de l’EPL. Les axes stratégiques du dispositif pour l’animation et le développement culturel sont négociés et validés à partir d’un diagnostic pour élaborer le document de référence. La politique des réseaux culturels régionaux est construite dans le volet culturel du Programme Régional de l’Enseignement Agricole (PREA) et trouve son ancrage dans les Projets d’Animation et de Développement Culturel (PADC) des établissements : comment articuler les deux niveaux, en confortant l’action locale et l’appui régional ? La démarche PADC peut être construite et actée, qu’elle s’inscrive ou non dans un projet d’établissement conforme à la circ.2005/2015.
  • Finalités : Selon les besoins du contexte régional, à définir avec les demandeurs. Le stage peut être plutôt centré sur la construction des PADC des établissements, mais aussi construit comme appui à la dynamique régionale.
  • Voir la fiche du module


Les enseignants d’ESC intéressés doivent prendre contact avec leur délégué régional à la formation continue (DRFC)  pour mettre en œuvre les modules choisis. L’ENSFEA établit alors avec les régions intéressées les conventions de formation animées par les personnes-ressources du GAP-ESC.
Les sessions sont conçues dans un cadre de travail effectif de 6h (hors temps d’accueil et formalités administratives).

Contact :
Didier CHRISTOPHE, enseignant-formateur ESC
didier.christophe@educagri.fr
05 61 75 32 75