[ PAGES NOUVELLES ou ACTUALISÉES]


Administration
Se connecter
Se déconnecter

PACA

[EPL Digne Carmejane] [EPL Gap] [EPL Antibes] [EPL Aix Valabre] [EPL St Rémy de Provence] [EPL Hyères] [EPL Les Arcs sur Argens] [EPL Avignon] [EPL Carpentras] [EPL Orange]
« Réseau culturel régional de l’enseignement agricole PACA » Contacts
DECHY Agnès, chargée de mission régionale ESC et animation du territoire
EPL Aix Valabre / site de Marseille
Traverse Paragan – 13008 Marseille
agnes.dechy@educagri.fr

DRAAF / SRFD
(même contact)
10 Bld Ralli- 13008 MARSEILLE/ 04 91 23 08 64

Textes de cadrage de l’action régionale

Archives / Actions en PACA

Pour retrouver l’ensemble des projets conduits les années précédentes : actions 2008/2009, actions 2009/2010, actions 2010/2011

Présentation du réseau

La mission culture et territoire

Objectifs :

Participer à l’élaboration d’une politique régionale coordonnée d’éducation artistique et culturelle, d’animation rurale et territoriale en direction des lycéens et apprentis.

Mobiliser les partenaires institutionnels régionaux sur la cohérence des dispositifs, leur soutien technique et financier.

Faciliter la mise en œuvre des dynamiques et des projets sur le territoire Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Une attention particulière est attachée aux actions culturelles pour lesquelles la liaison avec la dynamisation des territoires sera recherchée chaque fois que possible, cette dimension ayant été réaffirmée par la circulaire d’Août 2000.

Les enseignants d’éducation socioculturelle de nos établissements d’enseignement agricole public bénéficient , en effet, d’un tiers temps d’animation afin de mettre en œuvre, avec les apprenants, des actions en partenariat avec leur environnement local.

Les établissements sont ainsi des acteurs du développement de leurs territoires et s’engagent, de fait, dans les dynamiques locales. Sont concernées toutes les actions conduites en partenariat avec les associations et les collectivités locales ou dans le cadre de conventions telles que la convention Culture/Agriculture.

Vous trouverez sur le site du Cript Paca les partenariats avec le Conseil régional et les projets culturels à la rubrique Culture et Territoire.


Actions / Passions

l’annuaire histoiredesarts: l’entrée paysage du lycée d’Antibes ■

Ces ressources sont proposées par les établissements culturels nationaux qui les conservent et les diffusent. L’architecture de cet annuaire reprend celui du nouvel enseignement de l’histoire des arts : grands domaines artistiques, périodes historiques, thématiques.

Représentations du paysage, passage à l’acte, est la première contribution proposée pour l’enseignement agricole par le lycée agricole d’Antibes (projet conduit par Frédérique Bellanger) avec l’appui méthodologique de l’ENFA et du GAP-ESC (participation à l’écriture).

_______________________________________________________________________________________________________________________

■ En terre étrangère

photo : companie Skappa !

Zoom:

les lycées

•Lycée de Carpentras-Serres/F.Bricon,B.Chaïb-Eddour

•Lycée de St Rémy de Provence / N.Ouabdelkader

•Lycée d’Orange / M.Castanet

•Lycée d’Avignon/ G.Récubert

•4 mini-résidences

•1 résidence de création

•de janvier à Mai 2010

•avec le soutien de la DRAAF PACA, de la DRAC PACA et du Conseil Régional PACA

contact Skappa!

www.skappa.org/dyn/spip.php

La Scène nationale de Cavaillon a souhaité convier Skappa! pour 3 saisons en tant qu’artistes associés.

Grâce à cette collaboration, Skappa! a la possibilité de chercher et créer au sein de territoires géographiques et auprès de publics éclectiques. C‘est cette dynamique commune qui a permis la rencontre avec la DRAAF, la DRAC (action éducative) et les lycées agricoles situés sur le territoire d’intervention de la Scène nationale de Cavaillon (Carpentras-Serres, Avignon, Saint-Rémy de Provence, Orange).

Un artiste en « terre étrangère »

Skappa ! propose à chaque lycée agricole d’accueillir un artiste ou un duo d’artistes dans leur établissement pour qu’ils l’habitent le temps d’une semaine, et proposent à des jeunes gens et à leurs enseignants de se rencontrer à travers leur langage artistique.

L’artiste devient un « autre » qui communique avec son médium, et fait partager sa «langue étrangère». Le thème de l’autre, de l’étranger, de la langue est un thème cher à Skappa !, compagnie franco-italienne, et il constitue le sujet de la nouvelle création,

10 millions de kilomètres carrés.

Le projet s’articule sur deux axes : 4 mini-résidences de pratique artistique et de présence dans l’établissement, une résidence de création qui a pour but de composer conjointement une installation plastique et sonore qui met en forme, recrée, valorise les travaux réalisés pendant les mini-résidences (hors et dans le temps scolaire).

Les artistes, les élèves et leurs enseignants se retrouvent donc en terre étrangère : les premiers résident et travaillent du dimanche au vendredi soir dans un lieu qui leur est (presque) étranger, les seconds s’essaient à comprendre et à « parler » pendant une semaine un langage qui leur est (presque) totalement étranger.

Il s’agit alors d’inventer un territoire commun, qui tente de faire se rencontrer les outils, les univers et les langages des jeunes gens et ceux des artistes.

Il est envisagé de travailler in situ, de profiter des particularités de chaque établissement, et de l’investir dans toutes ses possibilités (spécificités architecturales, géographiques, spécialisations professionnelles…).

L’artiste habite le lieu

L’artiste va passer une semaine dans l’établissement : il s’agit pour lui d’habiter le lieu, par sa présence, par la production de formes personnelles, par la transformation de l’espace qu’il habite.

Le projet défini par Skappa ! propose à l’artiste de réaliser des « infiltrations » dans le quotidien de l’établissement.

L’artiste ne communique pas seulement avec les élèves qu’il initie à son médium, mais aussi avec toutes les personnes qui habitent le lieu et y travaillent (les équipes enseignantes et administratives, les élèves qui ne participent pas aux ateliers, les internes le soir).

Les travaux réalisés, les matières glanées pendant les mini-résidences (textes, vidéos, dessins, gravures, photos, sons, gestes etc…) sont ensuite mis en commun, lors d’une résidence de création, recomposées par les artistes de Skappa ! pour créer une installation in situ dans un des établissements (Lycée de Carpentras-Serres) ouverte à public large : la communauté pédagogique, éducative, scolaire et parentale des 4 établissements du projet.

La Résidence de création

Il s’agit d’un travail qui mène à la création d’une installation plastique et sonore composée des travaux issus des mini-résidences. Elle est conduite par Aline Maclet, Paolo Cardona, Fabrizio Cenci, et un régisseur général.

Elle a lieu les deux premières semaines de mai au Lycée de Carpentras-Serres.

Elle comporte deux temps :

•La collecte des travaux, des traces, des récits issus des ateliers pendant les mini-résidences par Aline Maclet, Paolo Cardona, Fabrizio Cenci. Il s’agit alors de rencontrer l’ensemble des participants aux ateliers, et de penser avec eux une forme qui pourrait restituer l’expérience vécue.

•La préparation de l’installation in situ au lycée de Carpentras, réalisée avec des élèves de BTS au mois de mai 2010. Il s’agit d’inventer une forme et de l’inscrire dans l’espace du lycée (écriture d’espace, construction, de parcours, transformation des lieux…).

Installation au lycée de Carpentras- Serres

Cette installation est une proposition artistique, et non une « exposition collective », qui associe les expériences des résidences précédentes. Elle donne à voir ce que composent les diverses expériences de l’Autre, dans une forme cohérente qui fait sens.

L’installation sera visible par les élèves des 4 lycées durant la semaine du 17 au 21 mai 2010.

Les + de SKAPPA!

Tous les élèves concernés et leurs enseignants sont invités à venir au « Magazin », proposition artistique hors les murs de Skappa ! à la Scène Nationale de Cavaillon.

Animation d’un blog : durant les mini-résidences, des documents seront produits par les participants et les artistes; ils serviront de contenus pour un espace internet en lien avec la Scène nationale de Cavaillon.

Réalisation d’un film qui retrace l’expérience, du stage de formation des enseignants en novembre 09 à l’installation finale avec les élèves en mai 10.

photo : compagnie Skappa !

+ d’infos:

agnes.dechy@educagri.fr