[ PAGES NOUVELLES ou ACTUALISÉES]


Administration
Se connecter
Se déconnecter

Lorraine

[EPL de Meurthe et Moselle] [EPL de la Meuse] [EPL Château Salins] [EPL Metz Courcelles Chaussy] [EPL des Vosges]
Réseau régional culturel de Lorraine Contacts :
Sophie CABANAC – Franck DUPONT
EPL de Courcelles-Chaussy – 1 avenue d’Urville 57530 COURCELLES CHAUSSY – sophie.cabanac@educagri.fr et franck.dupont@educagri.fr
DRAAF/SRFD 75 av Malraux-57046 METZ
03 83 18 33 30

Textes de cadrage de l’action régionale

Archives / Actions en Lorraine

 

PRESENTATION DU RESEAU

La Lorraine: le réseau régional renforce ses fondations avec Chantier#1

Par les enseignants du réseau, M.Elwert, son animatrice et MF. Rubiello, Draaf/Srfd

 

►Un peu d’histoire, un peu de géo sur le rézo

Avant d’évoquer le réseau, retour sur l’enseignement agricole de Lorraine, une vieille histoire pour cette région.

Avant la fée « éducation socioculturelle », c’est la baguette «technologie » qui touche l’enseignement agricole : un enseignement agronomique de haut niveau naît à la fin du 19ème siècle en Meurthe et Moselle (avec Mathieu de Dombasle) et en Moselle à Courcelles Chaussy. Cet enseignement fait figure de précurseur dans une région à vocation industrielle.

En 2009, environ 4000 élèves sont scolarisés dans l’enseignement agricole (à part égale entre le public et le privé), 1300 apprentis suivent un cursus en CFA et 320 000 heures stagiaires sont dispensées en CFPPA.

La région permet par sa taille le travail en commun, par contre, les disparités du développement économique, social et culturel sont importantes et ont plutôt tendance à s’accentuer.

L’axe Nancy-Metz qui suit la voie de la Moselle oriente d’Ouest en Est la vie industrielle, commerciale et les activités qui l’accompagnent.

De part et d’autre, les territoires ruraux se vident (l’idée de « diagonale aride des années 90 » était prémonitoire) et hésitent dans leur développement. Le TGV EST, très récent, met Paris à une heure trente de Nancy. Lentement, les lignes d’activités se déplacent, encore incertaines.

Dans chaque département de Lorraine se trouve un établissement d’enseignement agricole public.

La carte des formations est classique : enseignement général, technologique et professionnel (polyculture/élevage – agroalimentaire – aménagement paysager et forêt).

Depuis peu, une filière « services à la personne » est ouverte dans un établissement public; ce secteur reste néanmoins très implanté dans l’enseignement privé.

Le réseau des enseignants d’éducation socioculturelle s’est constitué au début des années 90 avec la signature de la convention Culture/Agriculture entre la DRAC et la DRAAF.

Les PAE (Projets d’Actions Educatives) menés par les enseignants de manière isolée, se sont mis à résonner les uns avec les autres, notamment grâce au travail du CRIPT audiovisuel, très actif ; c’est ainsi qu’un festival de films de court-métrage a rassemblé pendant plusieurs années enseignants et élèves.

 

 

 

 

 

Atelier mené avec des élèves de 2nde générale de Château-Salins, encadrement artistique V. Klotz et E.Samakh, enseignant Y. Botz

 

 

 

 

 

Le réseau est maintenant structuré et solide ; il est souvent cité en référence dans les établissements.

Il doit désormais gagner en capacité d’investir le champ de la construction du projet régional et des projets d’établissement, et celui de la participation au plan stratégique de la DRAAF.

Qui compose le réseau ?

Historiquement ce sont les enseignants d’ESC qui le constituent, soit treize postes et demi à ce jour, avec une tendance à la création ces dernières années.

Depuis peu, les formateurs des CFA publics et privés (temps plein) travaillent ensemble autour d’un projet de challenge culturel intitulé Apprentiss’Art.

La question de l’animation régionale reste d’actualité; même si son intérêt est reconnu, la mise en œuvre est techniquement fragile (les modalités d’une décharge horaire pour un enseignant coordonnateur sont étudiées en préparation de rentrée).

Ceci étant, la DRAAF-SRFD s’est saisie de l’opportunité de la note de service relative à la préparation la rentrée 2008 (NS N2007-2119 du 21/09/2007) qui a posé le principe du 1% de la DGH (dotation globale horaire) régionale pour soutenir l’animation des missions, soit en Lorraine, environ 1300 heures.

Ainsi ont été mis en place des coordonnateurs régionaux auprès des animateurs locaux des établissements autour des missions constitutives de l’enseignement agricole:

action culturelle et animation des territoires

– insertion et action éducative

– coopération internationale, solidarité, et enseignement des langues

– éducation au développement durable

– expérimentation.

Aux côtés des représentants des CPE et des infirmières, les réseaux régionaux doivent permettre les échanges, le décloisonnement et la construction collective.

Ce cadre d’action devrait permettre une certaine continuité des missions et générer un partenariat régional riche d’initiatives.

Qui travaille avec le réseau ?

Pour l’action culturelle, le soutien fort reste celui de la DRAC : c’est un soutien financier doublé d’une reconnaissance professionnelle. La DRAC de Lorraine est très favorable à ce que les établissements agricoles deviennent les « têtes de pont » d’une action culturelle rurale. Par contre, la convention EN/DRAAF/DRAC peine à se mettre en place: son élaboration suppose de mener une réflexion préalable commune.

Le Conseil Régional à ce jour est engagé essentiellement sur le projet Apprentiss’Art.

Actions / Passion

 Festival CHANTIER # 4 : « Jeu(x) » au lycée agricole de Nancy-Pixérécourt

Organisé par le réseau culturel de Lorraine « Chantier », le festival éponyme, rendez-vous annuel pluri-culturel ou multi-artistique de l’enseignement agricole public, se tiendra le mercredi 25 avril au lycée agricole de Nancy-Pixérécourt le matin ainsi qu’au Centre Culturel André Malraux, scène nationale de Vandoeuvre-Les-Nancy dans l’après-midi.

Initiée en 2008 par les enseignants d’Education socioculturelle dans le cadre de la convention Culture-Agriculture, la manifestation, soutenue par les deux ministères et le Centre Culturel André Malraux, présente les œuvres et les spectacles réalisés et mis en scène par les élèves des lycées agricoles publics dans le cadre d’ateliers de pratique artistique, de classes culturelles ou de plages d’animation spécifiques.

Pour cette quatrième édition, le thème du jeu sera décliné sous une multitude de formes (photographies, vidéos, spectacles vivants…) et les élèves seront accompagnés dans leur parcours ludique de création par des artistes et structures culturelles dont le rayonnement a depuis longtemps dépassé les seules frontières du territoire lorrain : Eric Dydim, Mathieu Chamagne, Aurore Gruel et la compagnie Ormone, Laconik, François Genot et le Vent des Forêts, Guigou Chenevier, Thierry Madiot ou la Synagogue de Delme…

+d’infos : sophie.cabanac@educagri.fr et franck.dupont@educagri.fr

Partenariat : Ministère de la Culture, Ministère de l’Agriculture et le Centre Culturel André Malraux

 

TRAVAUX EN COURS

TRASH FOOD, CANNIBALISME & CHAMPIGNONS :

CHANTIERS # 2 au Lycée agricole de Château Salins

UN MARCHÉ DE L’ART ET DES NOURRITURES EN LORRAINE


Printemps 2009, le réseau culturel lorrain a inauguré son premier CHANTIER, rencontres artistiques annuelles des lycées agricoles publics de Lorraine, à Courcelles-Chaussy (Moselle). C’était un souhait de la DRAC que les ateliers de création des cinq lycées de la région se réunissent pendant une journée. Sans prix à décerner, la manifestation se veut stimulante, propice aux échanges, riche et surprenante… moment où les élèves prennent le temps de devenir aussi les spectateurs des réalisations des autres, expérience complémentaire à celle d’acteur d’un atelier.

Cannibale sentimentale – Son/Musique/Danse – LEGTA de Courcelles-Chaussy – 2nde G

CHANTIER # 2 a déroulé ses nappes et ses menus autour d’une thématique commune : LES NOURRITURES au lycée de Château Salins (Moselle) le 19 mai 2010. Carte abondante et pour tous les goûts : vernissage aux jus de fruits pressés « in situ » et atelier de confection de sets de tables photocopiés (« Videz vos poches et passez à table ! »), le large éventail des élèves concernés (3ème au BTS toutes filières) ainsi que la gamme des domaines artistiques représentés (musique, danse, théâtre, vidéo, sculpture, photographie, land art, son, design), les déclinaisons étonnantes de la thématique – petits champignons émaillés sur la pelouse, danse et musique cannibales, chambre d’écoute en boîtes de conserve, « Déjeuner sur l’herbe » avec Godzilla, addictions alimentaires, sculptures et déguisements de nourritures, portrait radiophonique de la boulangère ambulante,… – et la présence active jusqu’au dernier bouillon de nombreux artistes intervenants**, participent à cette diversité.

La vache – Sculpture – LEGTPA de Mirecourt – Term. BAC PRO Conférence – théâtre et vidéo – LEGTA de Bar-le-Duc – Seconde/BEPA/BAC PRO

Grâce au fort soutien de la DRAC Lorraine, au partenariat de structures culturelles (presque) locales* et de la DRAAF (SRAL et SRFD), c’est une vingtaine d’ateliers qui ont pu avoir lieu dans tous les établissements de la région au cours de l’année 2009-2010.

Et comme nous aimons à nous rencontrer d’un lycée à l’autre, la thématique pour l’année qui s’ouvre sera les Voyages qui nous mèneront au lycée de Bar le Duc (Meuse) en avril 2011.

Y. Botz – P. Munilla, pour le réseau Action Culturelle Lorraine

PS : A venir, prochainement, le DVD-trace « CHANTIER#2 » réalisé par T. PASSERAT.


*Association Transition (Belgique-Bruxelles), CCAM Vandoeuvre Les Nancy ,CIM de Bar-le-Duc, Compagnie des Crieurs de Nuit, Compagnie Vents d’Est, Espace Culture Multimédia de Delme, Espace Culture Multimédia de Nilvange, Fédération Départementale des Foyers Ruraux des Vosges, Galerie Lillebonne-MJC St Epvre-Nancy ,L’Action Culturelle du Barrois, L’Atelier Mobile-Nancy, Surface Sensible, Synagogue de Delme-Centre d’art de Delme.

**Mathieu ABONNENC, Franck BEAUBOIS, Jean-Thomas BOUILLAGUET, Mathieu CHAMAGNE, Fabrice CHARLES, Sébastien COSTE, Gérard DIDIERJEAN, Eric DIDYM ,Fahim GABALLAH, Aurore GRUEL ,Stéphane GUIDAT, Thomas JEAMES, Pierre LABAT, Emmanuelle MANGENOT, Véronique MANGENOT, François MARTIG, Didier POZZA, Emeline Touron

La bande annonce