[ PAGES NOUVELLES ou ACTUALISÉES]


Administration
Se connecter
Se déconnecter

Centre

[EPL Bourges Vailly sur Sauldre] [EPL de Chartres] [EPL Châteauroux La Châtre] [EPL Amboise] [EPL Chambray les Tours] [EPL Tours Fondettes] [EPL Vendôme] [EPL Beaune Bellegarde] [EPL le Chesnoy les Barres] “Centr’acteurs” Contacts
Marie-Laure BOUTTIER
Animatrice régionale
LEGTA de Tours-Fondettes -La plaine
37230 FONDETTES
marie-laure.bouttier@educagri.fr
DRAAF / SRFD
Claire COULANGES, chargée de mission culture, insertion, coop internationale
Cité administrative Coligny – 131 rue du Fbg Bannier Bât B – 45042 ORLEANS
02 38 77 40 30

Textes de cadrage de l’action régionale

Archives / Actions Dans le Centre

Pour retrouver l’ensemble des projets conduits les années précédentes : actions 2008/2009, actions 2009/2010, actions 2010/2011

centr’acteurs

en cours.

publications

Le premier numéro de la publication du réseau Centr’acteurs, “Le Prog”, juillet 2016 : http://escales.enfa.fr/wp-content/uploads/sites/7/2009/02/La-PROG-2016-5.compressed-V2.pdf

Lieux d’expositions

Lycée horticole de Blois/Philippe CLOT, animateur du réseau régional d’action culturelle

Depuis 4 ans, le lycée horticole ouvre, grâce à cette serre, un espace aux artistes contemporains. Le lieu a une forte identité liée au végétal, une architecture singulière, 12 m de haut, 5m2.C’est d’abord un lieu de familiarisation des élèves à l’art, mais aussi un lieu de mouvement et d’ouverture où les artiste viennent inventer, recomposer la création d’aujourd’hui, un lieu de mélange de pratiques artistiques anciennes et nouvelles.

Les aides: DRAAF, DRAC, région Centre

http://www.epl41.educagri.fr/horti.blois

Flaye – Installation Janvier 2006

 

 

A proximité de Chartres, le lycée agricole de la Saussaye présente plusieurs lieux d’exposition hors du commun. Une ferme beauceronne, datant de la première moitié du XIXème siècle – un lieu au réel intérêt patrimonial – a été rénovée. Elle permet d’accueillir des expositions d’œuvres d’artistes invités ou d’élèves, dans le cadre de projets artistiques de qualité. Ajouté à cela, un ancien château d’eau a retrouvé une seconde vie en mini lieu d’exposition dédié au thème de l’eau.

La ferme, lieu d’exposition rénové, lycée agricole de la Saussaye

 

Château d’eau, mini lieu d’exposition, dédié à l’eau – Land Art, «Rideau de pluie », classe de bac professionnel CGEA et travaux paysagers, avec Pascale Planche, plasticienne

 

Actions / Passions

Le Défi Lecture fête ses 10 ans !

10032015_093535_0
La finale du Défi-lecture de l’enseignement agricole en Région Centre-Val de Loire a eu lieu le mardi 31 mars au Minotaure de Vendôme.
Ce sont environ 220 lycéens et apprentis représentant 9 sites d’enseignement agricole de la région qui se sont retrouvés pour une grande journée festive autour des livres.

Cette finale marque l’aboutissement d’un travail débuté il y a 6 mois avec les classes d’élèves et porté par le réseau des documentalistes autour de 3 ouvrages mis au défi pour l’édition 2014/2015.

Temps fort de cette finale, les “joueurs” ont eu le plaisir de s’entretenir avec Thierry Robberecht, l’auteur du roman Terminale Terminus , venu de Bruxelles à la rencontre de ses lecteurs en Région Centre-Val de loire.

Les lauréats sont :
– le LPH de Blois, élèves de 2nde Conseil Vente en produits de jardins
– le Legta de Vendôme – élèves de 2nde Technicien expérimentation animale
– le legta de Beaune la Rolande, élèves de 2nde Nature Jardin paysage et forêt

Soutenue par la Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche (DGER) du Ministère en charge de l’Agriculture et par le CRIPT-ARC, réseau des Lycées agricoles de la Région,  cette 10e édition a été un moment exceptionnel de rencontre ludique et convivial autour de la lecture.

Financement : réseau des établissements de l’enseignement agricole public ( CRIPTARC)  et la DGER

en savoir + :

voir la vidéo de la journée : ici

vidéo réalisée par Angélique Perdereau
http://ddaf45.agriculture.gouv.fr/Le-defi-lecture-deja-la-10o,3392

+ infos : personne ressource
Elise Billon, documentaliste lycée agricole de Vendôme
elise.billon@educagri.fr

 

PHOTOTABLEAU, une nouvelle manière d’approcher l’histoire de l’art

«Phototableau» est un projet imaginé par les enseignants d’éducation socioculturelle de l’enseignement agricole de la région Centre.

Par petits groupes, les élèves choisissent des œuvres marquantes de l’histoire de l’art. Ils deviennent alors les pilotes du projet en reconstituant le plus fidèlement possible l’oeuvre originale.

Ils prennent en charge la recherche des accessoires, des costumes et trouvent dans l’établissement des modèles pour leur travail.

Ils mettent ensuite en scène le tableau et effectuent un travail de recherche sur la lumière. Ils réalisent enfin la prise de vue avec des appareils reflex numériques en travaillant sur différents paramètres : sensibilité, profondeur de champ, cadrage….

Les élèves découvrent ainsi des œuvres remarquables en s’impliquant dans un projet photographique.

Avec les élèves et les enseignants des lycées agricoles de Chartres-La Saussaye, Tours-Fondettes et Montoire-sur-le-Loir:

Voir toutes les images, cliquez ICI

 

Le festival des mots-2ème édition

Affiche créée par les classes de BTS

Cinq lycées agricoles de la région Centre participeront au festival des Mots autour du thème « L’autre et ses différences au travers des mots » qui aura lieu le 12 avril 2012 au LEGTA de Vendôme.

Ce festival a été créé par l’enseignement agricole en région Centre et son réseau Centr’acteurs; il est l’occasion pour les élèves et étudiants de la seconde professionnelle aux BTS d’explorer l’univers du langage de multiples manières : écriture de contes, slam, théâtre, chanson, graff, vidéo, photos, haïkus, romans-photos, soit dans le cadre des enseignements soit dans le cadre de leurs activités en club.
Des artistes intervenants seront associés à ces ateliers, qu’ils soient artistes-peintres, chanteur, slameur, plasticien ainsi que les structures culturelles du territoire, l’hectare, scène conventionnée, le bureau Information Jeunesse, le Conservatoire contemporain de Littérature Orale, etc…
Ce festival est aussi un support pédagogique pour les classes de BTS qui vont en assurer la communication (flyers, affiches, signalétique..) et la valorisation.

Les lycées agricoles participants : Legta de Bourges, Legta de Vendôme, Legta de Châteauroux, Legta du Chesnoy –les Barres, Legta de Chartres.
Les partenaires culturels et extérieurs : L’Hectare, scène conventionnée, Le Bureau information jeunesse, Le Conservatoire contemporain de Littérature Orale (Le CLIO), Ecoles primaires
Les partenaires financiers: Le conseil régional du Centre avec le dispositif « Aux arts lycéens et apprentis », La Drac Centre, Les établissements agricoles
+ d’infos : Contact DRAAF Centre : claire.coulanges@educagri.fr /marie-laure.bouttier@educagri.fr (02.38.77.40.39)

 

Le festival Excentrique Transhumance-3ème édition

Six lycées agricoles publics de la région Centre participeront au festival Excentrique Transhumance de mai à octobre 2012 avec le projet Transhumance autour de la création d’un film d’animation d’objets.
Ce projet met en scène des marionnettes fabriquées à partir de matériaux de récupération. Puis, le film sera projeté dans une cabine de projection réalisée par les élèves eux-mêmes.
L’objectif principal est de partir de la récupération d’objets pour raconter et écrire une histoire, un scénario, réaliser un film d’animation, fabriquer des poupées et les éléments du décor et imaginer et construire un lieu de projection mobile présent sur toute la durée du festival excentrique de la région Centre.
Partenariats financiers : Conseil Régional avec le dispositif « Aux arts lycéens et Apprentis », La Drac Centre, « Culture o Centre », CRIPTARC-DRAAF, Etablissements agricoles
Rassemblement des élèves autour du projet final : le 15 mai 2012 à Beaulieu-les-loches sur l’une des étapes du festival Excentrique
+ d’infos : Contact DRAAF Centre: claire.coulanges@educagri.fr/marie-laure.bouttier@educagri.fr/02.38.77.40.39

“Poupées Bourges”

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour sur le spectacle “T-Gricole”

“Pierre Calon” sur scène

L’année dernière, sous la direction du collectif d’artistes N+1, des professeurs et des élèves de 6 lycées agricoles de la région Centre (Bourges, Chambray, Amboise, Montoire, Tours-Fondettes et Blois), ont réalisé un reportage documentaire sur l’histoire, les rêves et les perspectives d’avenir d’agriculteurs de la région.
A partir de ces témoignages, ils ont monté un spectacle théâtral d’objets en inventant et façonnant un personnage, Pierre Calon, agriculteur. Ils se sont interrogés ensemble sur les manières dont il pourrait répondre à cette question : quel est l’écart entre l’image que vous vous faisiez de votre métier étant jeune, et la réalité de votre métier aujourd’hui ?

Pendant six semaines, les élèves et professeurs des 6 lycées agricoles, ont posé les bases de la création du T-Gricole, de l’écriture du texte à la fabrication du décor, passant par la bande sonore, les dispositifs de manipulation à distance et les principes d’images animées par pixillation.
Aujourd’hui, ce spectacle continue sa route, il a été présenté le 4 février au théâtre de la Girandole à Montreuil (94) et le 24 février à Vic sur Seille (57). Vous aussi, vous pouvez le programmer dans votre région en prenant contact directement avec la compagnie.
Partenaires : La Région Centre (Aux arts lycéens et apprentis), Le Festival Excentrique- Culture o Centre, La DRAAF Centre, La DRAC Centre, La Région Ile-de-France et Anis Gras- Le Lieu de l’autre- Arcueil
+ d’infos avec Sophie BAUER : administration-sophie@ateliers-du-spectacle.org

 

 

Le festival des Bourgeons 2012

Pour sa 16ème édition, le Festival des Bourgeons, la rencontre régionale des groupes de musique des lycées agricoles du Centre, a lieu cette année, au Lycée de la SAUSSAYE de Chartres (28), le mercredi 21 mars 2012.

C’est l’ALESA (Association des Lycéens, Etudiants, Stagiaires et Apprentis) de l’établissement présidée par Kevin Leguen, élève de terminale STAV, qui coordonne l’organisation de cette manifestation.

Au total, ce sont une dizaine de groupes qui sont en compétition pour remporter la victoire et être considéré comme le meilleur groupe de la scène agricole régionale; la concurrence s’annonce sévère!

Le groupe vainqueur sera l’organisateur de la prochaine édition des Bourgeons et repartira avec Marguerite la vache emblématique des Bourgeons!

+d’infos : Julien Clément, professeur d’Education Socio-Culturelle à la Saussaye: julien.clement@educagri.fr
Claire Coulanges, chargée régionale action culturelle-insertion DRAAF Centre: claire.coulanges@educagri.fr

 

 

 

“Agriculteur, graine d’avenir”

Dans le cadre d’un projet soutenu par la Commission européenne, la Région a lancé à la rentrée scolaire 2011 un concours destiné aux classes en formation agricole. Avec ce concours, qui s’intitule « Agriculteur, graine d’avenir », les classes de 8 lycées agricoles et CFA ont pu, par l’intermédiaire d’un film court ou d’une affiche, exprimer leur vision de la politique agricole commune (PAC) et de leur futur métier agricole.
Le suspense est terminé depuis le 14 mars; nous connaissons les lauréats :
Dans la catégories films :

1er prix : CFA Montoire-sur-le-Loir (41)

2ème prix dans la catégorie Affiche remprté par le lycée de Tours Fondettes

2ème prix : Lycée agricole de la Saussaye (28)

3ème prix : LEAP de Nermont (28)

Dans la catégorie Affiche :

1er prix : lycée agricole Naturapolis (36)

2ème prix : Lycée agricole de Tours Fondettes (37)

3ème prix : lycée agricole de la Saussaye (28)

Félicitation aux vainqueurs et à l’ensemble des jeunes et équipes pédagogiques qui ont participé à cet evenement.

Vous pourrez retrouver l’ensemble des affiches et film, ICI

+d’info : claire.coulanges@educagri.fr

 


 

 

 

Le défi-lecture de l’Enseignement agricole : la finale approche!

 

 


Le jeudi 5 avril 2012, les élèves des lycées et CFA agricoles de la région Centre vont se retrouver au Minotaure à Vendôme pour participer à la grande finale du « défi-lecture » !

Pas moins de 11 sites des lycées d’enseignement agricoles publics seront présents : Le Chesnoy, Beaune-la-Rolande, Bourges, Vendôme, Montoire, Blois, Chambray, Tours-Fondettes, Chinon et Amboise.

Tout au long de l’année scolaire, les 282 élèves et apprentis se sont préparés à cette rencontre. Ils ont lu les trois ouvrages mis au défi de l’édition 2011/2012 et ont réalisé des questions jeux et des questions classiques portant sur les ouvrages.

Les objectifs poursuivis par les enseignants qui les encadrent vont au-delà des objectifs des programmes scolaires stricto-sensu, puisqu’il s’agit de donner :

 

– L’envie de lire : les ouvrages proposés, étant au delà de leur qualités littéraires, des ouvrages attrayants qu’ils peuvent retrouver en vitrine des librairies ou sur les gondoles des espaces multimédia de leurs supermarchés habituels.

– L’envie de travailler et vivre ensemble : le défi se fait en équipe et se construit entre les participants comme une expérience partagée de lecture.

Partenariat : DRAAF Centre

+d’infos : karine.gastellier @educagri.fr, claire.coulanges@educagri.fr

 

 

Exposition”Jardin zoologique tactile” réalisée par Myriam Colin

Cette exposition a lieu du 23 mars au 20 avril 2012, avec un vernissage le jeudi 22 mars à 18 heures. Elle fait suite à une résidence d’artiste de 3 mois avec Myriam Colin au lycée professionnel horticole de Blois.

Sructure alvéolée faite de prêles, s’inspirant des habitats des insectes, par Myriam Colin

 

Le thème imposé pour cette résidence est l’animal et le végétal en lien avec les filières d’enseignement du lycée professionnel. Myriam Colin questionne le lien tactile entre le monde végétal et animal, plus particulièrement le rapport des animaux avec leur entourage en tant qu’habitat/protection. Sa démarche questionne notre rapport au toucher et la place qu’il occupe dans l’art, l’intéraction entre notre perception visuelle et tactile. Les oeuvres de Myriam Colin s’adressent à tous les publics, voyants et non-voyants, nous permettant de réfléchir à la relation qui peut exister entre le handicap visuel et l’art.

Son projet artistique est de réaliser un espace tactile composé d’objets, de structures, confectionnées en majorité avec des végétaux et des matériaux présents et manipulés sur le site. Le public est invité à appréhender cet espace et ces objets par le toucher.
Myriam Colin vit à Strasbourg. Elle se définit comme une artiste tactile. Elle travaille à la réalisation d’ouvrages à appréhender par le toucher : livres d’artistes, mallettes pédagogiques pour découvrir autrement des oeuvres d’art.

+d’infos: claire.coulanges@educagri.fr

Partenariat : DRAC Centre, région Centre et Direction Régionale de l’Alimentation et de la Forêt

 

Résidence d’ARTISTE

 

 

Le lycée du Chesnoy à Montargis accueille une artiste équatorienne en résidence Cristina SALAS GERRITSEN pour une durée de 3 mois, jusqu’en décembre 2011.

Le lycée avait déjà des relations avec l’Equateur puisqu’il avait réalisé deux actions de création de ludothèques dans ce pays, mais c’est à l’occasion de la visite de l’Ambassadeur d’Equateur en France en octobre 2010 qu’est née l’idée d’une résidence d’artiste.

Au cours de l’année 2011, plusieurs rencontres ont eu lieu entre l’ambassade de l’Équateur en France, la DRAAF région Centre et le lycée du Chesnoy afin de déterminer le thème de la résidence: «L’Homme et sa Terre : du Territoire à la Culture», d’en rédiger le cahier des charges et de lancer l’appel à candidature.

Cristina SALAS GERRITSEN a été retenue à l’unanimité pour cette résidence.

Elle vient d’une ville proche de Quito et a étudié les Beaux Arts en Italie, en France et en Espagne.

Cette résidence au lycée du Chesnoy l’intéressait car elle souhaitait travailler selon les modalités techniques et artistiques du land art.

Elle a d’ailleurs dû modifier son projet initial car le climat automnal en France ne lui permettait pas de travailler comme en Equateur où elle crée des oeuvres évolutives à partir de plantes dont elle sème les graines.

Son intérêt à travailler dans un lycée tient aussi au fait qu’elle souhaite partager sa démarche artistique avec des jeunes, ce qui est rendu possible dans le cadre scolaire et périscolaire avec différents ateliers.

Les personnels du lycée sont associés à la résidence à travers leur implication dans la création d’une oeuvre dont toute la communauté éducative profitera après le départ de l’artiste.

Le vernissage de l’ensemble des créations dont « la bonne femme » création land art, aura lieu le mardi 6 décembre 2011 au lycée du Chesnoy.

Cristina est accompagnée tout au long de sa résidence au lycée par Alexandra Bussy, enseignante en éducation socioculturelle et Laetitia Chauveau, enseignante d’espagnol.

Partenaires : partenariat DRAC – DRAAF – Conseil Régional du Centre avec le soutien des Ambassades de France en Equateur et de l’Equateur en France

Blog de Cristina :www.bonnehumaine.blogspot.com

+ d’infos: Catherine MICHEL, directrice de l’EPL du Loiret, contact lycée du Chesnoy: 02 38 89 80 00

 

■ « Le bois dans tous ses états » au lycée agricole de Beaune-la-Rolande ■

Dans le cadre des résidences d’artiste en Région Centre, action financée par la Drac, la Région Centre et la Draaf, le lycée agricole de Beaune-la-Rolandea accueilli _ Sébastien HOELTZENER, plasticien, pendant trois mois en résidence.

A partir de la matière première du bois, il crée des sculptures et des installations mobiles. Les élèves de l’établissement ont pu suivre ses créations et rencontrer l’artiste dans son atelier à plusieurs reprises. Des questionnements sur le travail, sur le statut de l’œuvre d’art mais aussi sur sa condition d’artiste ont surgi lors de ces rencontres. Grâce à cette expérience, les élèves peu sensibilisés à l’art contemporain au premier abord, ont fini par s’approprier une des œuvres: ils ont pu manipuler un personnage hors norme qu’ils ont déplacé dans l’enceinte de l’établissement. Au regard du thème de la résidence «le bois dans tous ses états», un pantin aux grandes proportions a été créé, évoquant un univers proche:

de l’enfance / du jouet

Le pantin est né par inversion des rapports de proportion de l’objet au monumental, allusion au monde de l’enfant où tout objet est disproportionné. Au lycée agricole de Beaune la Rolande, le pantin s’immisce dans des lieux qui ne lui sont pas adaptés à première vue…

– du dessin d’enfant

Tel un dessin d’enfant, le pantin est un personnage dessiné avec des «bâtons», une représentation approximative et imaginaire, qui se décline ici dans sa brutalité.

– du fétiche / primitif

Sa fabrication en volume, son mode d’assemblage pourraient aussi rappeler une évocation primitive d’un objet rituel.

– de la personnification / mythe / conte / légende

Le pantin, en s’animant, devient peu à peu un individu au sein d’une collectivité. Objet d’échanges et de rencontres, il se prête aux manipulations. Ce pantin fait écho à certains personnages mythologiques, des contes et des légendes. Il subira certaines épreuves qui pourraient faire écho à l’antiquité, au Moyen Age, à la Renaissance mais aussi aux effigies que l’on consume à la fin du Carnaval comme celle de Vaval qui brûle aux Antilles, clin d’œil et souvenir d’enfance de l’artiste.

– d’un spectacle ? / La nuit

Se divertir ? Emprunté au bas latin «se détourner, se séparer de, être différent» de dis et vertere «tourner». Un divertissement correspond en 1494 à « l’action de détourner quelquechose au profit de quelqu’un». Alors, il y aura une mise en abîme d’un spectacle et de ses spectateurs. L’action se «joue» du spectaculaire et prend une forme médiatique symbolisée par la création d’un journal publié le jour du vernissage, qui est une incitation à la lecture et à l’information.

Sandrine Henry, enseignante en éducation socioculturelle.

______________________________________________________________________________

Aux Arts lycéens, Route du Blé à la Saussaye

La route du Blé est un événement départemental auquel participe le lycée agricole de la Saussaye à travers la manifestation « Aux Arts Lycéens ». Le 15 mai 2009 un vernissage de toutes les œuvres réalisées par les élèves, étudiants et apprentis de l’établissement (le plus souvent en collaboration avec un artiste) a lieu dans la cour de l’exploitation agricole. Au programme:

– « Sept visions d’un paysages », travail photo sur les paysages de la Beauce, Terminale Bac technologique, avec Stéphane Rocher, photographe

– « Art dans la nature » réalisation d’oeuvres de Land Art par les classes de Terminale Bac professionnel avec Pascale Planche, plasticienne.

– « Les Passeurs » réalisation d’un travail sur le vitrail, classe de Terminale Bac Professionnel BIT, avec Romuald France, céramiste

– « Mares du pays Chartrain » travail photo sur les mares du pays chartrain, étudiants de BTS, avec le conservatoire du Patrimoine Naturel

_____________________________________________________________________________________