[ PAGES NOUVELLES ou ACTUALISÉES]


Administration
Se connecter
Se déconnecter

Bourgogne

[EPL Beaune] [EPL Dijon Quétigny] [EPL Plombières les Dijon] [ EPL Semur Châtillon] [EPL du Morvan] [EPL de Nevers Cosne Plagny] [EPL de Etangs sur Arroux] [EPL de Fontaines] [EPL Macon Davayé] [EPL de tournus] [EPL Terres de l’Yonne La Brosse] “Réseau régional Bourgogne” Contacts
MORETTO Raphaël
chargé de mission action culturelle et animation des territoires
LEGTA O. de Serres 21 Bld O. de Serres – 21800 QUETIGNY
raphaël.moretto@educagri.frSite du réseau régional

DRAAF / SRFD (même contact)
22D. Bld Churchill BP 87865- 21078 DIJON

Textes de cadrage de l’action régionale

Archives/ actions en bourgogne

Pour retrouver l’ensemble des projets conduits les années précédentes : actions 2008/2009, actions 2009/2010, actions 2010/2011

présentation du réseau

La Bourgogne: un réseau en prise avec son territoire

par Florence Dell’Accio, chargée de mission « action culturelle et animation des territoires »

Vignes, pisciculture, grandes cultures, élevages bovins (viande et lait), industrie agroalimentaire, forêts … la spécificité du paysage agricole bourguignon est sans aucun doute cette très grande diversité que l’on retrouve dans les filières et formations en lycées agricoles.

Un peu d’histoire, un peu de géo sur le Rézo

Après plusieurs tentatives infructueuses, le réseau « action culturelle et animation des territoires » a pu se structurer progressivement à partir de l’année 2000 grâce à la conjonction de trois facteurs :

■ Les crédits affectés aux Projets Régionaux d’Action Incitative (PRAI) ont redonné à la DRAAF, service instructeur, un rôle prépondérant dans l’accompagnement des initiatives des établissements.

■ Un agent de la DRAAF a été nommé sur cette mission ce qui a permis de la conduire avec efficacité. Il a engagé un travail de mise en relation des partenaires qui a créé les conditions favorables à l’émergence d’une dynamique régionale.

■ La mise en place de ce réseau a été constamment appuyée par les différents chefs du SRFD, tous convaincus de l’importance d’une animation régionale.

Le contexte régional du réseau ainsi installé et conforté a permis, malgré la fin des PRAI, qu’un enseignant d’ESC assure à la rentrée 2003 l’animation régionale à mi-temps.

Qui est le réseau ?

La région Bourgogne comprend quatre départements la Côte d’Or, la Saône et Loire, la Nièvre et l’Yonne, sur lesquels sont répartis quatorze établissements agricoles publics.

Trente et un enseignants d’éducation socioculturelle, titulaires et contractuels, composent le réseau.

Après Bernard Jacquemin (2003-2008), c’est Florence Dell’Accio (professeur d’ESC au Legta de Fontaines), qui assure, depuis septembre 2008, la mission « action culturelle et animation des territoires » à la DRAAF/SRFD de Bourgogne pour 40% de son temps de travail.

Qui travaille avec le réseau ?

En 2003, la convention culture-agriculture est signée entre la DRAC et la DRAAF.

Le Conseil régional de Bourgogne s’est trouvé rapidement associé à toutes les actions partenariales à dimension régionale. Il a lui-même initié de nouvelles actions (Lycéens et apprentis au cinéma, Prix littéraire des lycéens de Bourgogne). En 2005, le Conseil régional, principal financeur des actions avec la DRAC devient service instructeur des dossiers relatifs à l’éducation artistique(enseignement agricole ou éducation nationale).

Le réseau travaille aussi avec les services éducatifs des structures culturelles (L’Arc au Creusot, Opéra de Dijon, Théâtre G.Bernard de Châtillon S/Seine, L’Espace des Arts de Chalon S/Saône…

La dynamique du réseau s’est bien développée malgré les aléas du contexte institutionnel qui ont parfois rendu difficile l’animation de la convention culture-agriculture.

Quel budget ?

■La DRAAF/SRFD Bourgogne et le REPAFEB assurent chacun, à hauteur, de 20% le financement du poste de la chargée de mission.

La DRAAF, par l’intermédiaire de son service formation, assure la prise en charge des formations et les réunions du réseau (deux rendez-vous annuels où sont évoqués les projets fédérateurs, l’écriture d’un projet régional de développement culturel, les pratiques professionnelles, souvent en présence d’acteurs culturels régionaux qui interviennent sur une demi-journée).

■Le REPAFEB assure un soutien aux projets régionaux, aux formations de pratiques artistiques, et l’appui méthodologique de la chargée de mission aux équipes pédagogiques pour l’écriture des PADC (projet d’animation et de développement culturel des établissements).

■Le Conseil régional de Bourgogne apporte un appui financier aux projets de pratiques artistiques dans les établissements.

■La Drac Bourgogne apporte un appui financier aux équipes artistiques sur des projets spécifiques d’intervention en milieu scolaire.

Deux à trois actions régionales par an sont financées par ces partenaires et organisées conjointement par un lycée « d’accueil » et la chargée de mission « actions culturelles et animation des territoires ».

Le rézo aime…

☻toutes les actions d’éducation artistique qui créent du lien

☻se retrouver dans les réunions et échanger sur ses pratiques

☻la convivialité liée aux rencontres

☻ les temps forts culturels en Bourgogne comme:

Chalon dans la rue, un des plus importants festivals de théâtre de rue en France

Théâtre en Mai organisé par le CDN de Dijon, qui fête sa 20ème édition, mélange des genres, mélange des gens

Art Danse Dijon Bourgogne, festival de Danse contemporaine

Jazz à Couches et à Cluny

 

Actions/ Passions

 

“Jazz au lycée”

L’idée a été lancée par le réseau «Action culturelle et animation des territoires» : offrir aux élèves l’accès à cette musique vivante qu’est le jazz, finalement peu connue des plus jeunes .

Cette année, trois spectacles musicaux en rapport avec ce genre musical leur sont proposés. La première programmation est un ciné-concert, avec pour base le film Hitchcockien «Les cheveux d’or». C’est là que le groupe «The Lodger» intervient et élabore collectivement la partition de ce premier métrage, balançant entre compositions inspirées et libres improvisations. Les musiciens ont parcouru la Bourgogne de décembre à février et ont joué ainsi à Fontaines, Quetigny et Nevers-Challuy devant près de 350 lycéens et étudiants, qui se sont révélés plutôt réceptifs, curieux et enthousiastes.

 

En mars et avril, l’aventure se poursuit avec la formation du trompettiste Timothée Quost, un sextet de jazz. Les musiciens interprètent leurs compositions originales influencées autant par la musique contemporaine, le jazz que par le rock.
En fin d’année, Marie Fraschina, accompagnée par la violoncelliste Anaïs Pin, clôturera cette première saison de Jazz au lycée.
Souhaitons que cette aventure puisse connaître un deuxième opus, tout aussi riche et varié…

Partenariat : Conseil régional de Bourgogne, Villes hôtesses, DRAAF Bourgogne, Les Jazz Club.

+d’infos : raphael.moretto@educagri.fr

Le groupe "The Lodger"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

RENCONTRES CULTURES ET TERRITOIRES – 7 avril 2011 – au lycée agroalimantaire de Plombières-lès-Dijon (21)

Les nouvelles rencontres Culture et Territoires ont lieu le jeudi 7 avril 2011 au lycée agroalimentaire de Plombières

Elles valorisent l’ensemble des projets artistiques et culturels des lycées agricoles publics qui ont été accompagnés par des artistes ou des structures culturelles et qui ont reçu le soutien financier du Conseil Régional de Bourgogne et/ou de la DRAC.

Cette année ces rencontres sont organisées en partenariat avec le Festival “Itinéraires Singuliers”, festival à l’interface des champs de la culture et du social, initiant de nouveaux liens entre art et société et Radio Dijon Campus (92,2)

Consultez le programme ci-dessous

Dépliant Web – Rencontres C&T

 

"cherche la rose"

Autour de Samuel BeckettLYCEE LA BAROTTE – CHATILLON

LYCEE FELIX KIR – PLOMBIERES

LYCEE ANTOINE ANTOINE – CHENOVE (éducation nationale)

Bientôt des photos à consulter

Des rencontre pleine d’humanité

Raphaël Moretto, Pauline Fouilland et Catherine Gitton, enseignants d’éducation socioculturelle

LYCEE DE FONTAINES

ACTIONS DE PRATIQUES ARTISTIQUES POUR DEUX CLASSES DE BAC PRO

Ecriture-Photographies
Lycée agricole de Fontaines, Centre pénitentiaire de Varennes, Musée Niépce

Ce projet artistique et culturel autour de l’écriture et de la photographie est commun à la classe de baccalauréat professionnel SDE du lycée agricole de Fontaines et aux jeunes détenus du centre pénitentiaire de Varennes le Grand.
Il s’agissait d’une part, pour les mineurs et jeunes majeurs du centre pénitentiaire de Varennes, d’écrire des textes, dans le cadre d’un atelier d’écriture (ces écrits pouvant être de différents genres : narration fictive, autobiographique …) à partir d’une sélection de photographies tirées du fonds photographique du musée Niépce. Ce travail a été accompagné par Fabienne Mounier, auteur et comédienne.

Ces textes ont été soumis aux élèves du lycée de Fontaines qui en ont fait une ré-interprétation photographique (sans connaître l’image de départ); atelier accompagné par François Jay, photographe.
L’ensemble de ces oeuvres constitue une exposition, qui sera présentée sous forme de 9 triptyques, composés à chaque fois d’une photographie issue du musée Niépce, d’un texte (issu de l’atelier d’écriture au centre pénitentiaire), et d’une photographie (issue de la semaine de pratique artistique au lycée agricole).
Ce travail prendra la forme :
•••• d’un carnet de voyage dans lequel sera racontée l’histoire de ce projet mais aussi celle d’une rencontre entre les jeunes détenus et les élèves à travers une correspondance établie entre eux dès le début du projet (courriers, dessins et photographies)
•••• d’une exposition qui sera présentée au grand public dans le Grand Chalon entre novembre 2010 et mars 2011 dans le cadre du festival Itinéraire Singulier.

Un exemple de triptyque parmi les 9 réalisés

Espace + Construction , Claire CHEVRIER (fonds musée Niépce)

Textes des jeunes du centre pénitentiaire

> Je suis au Caire pour deux mois pour un journal des États Unis dans un bidon ville,, j’ai remarqué que le Caire était un pays à double face d’un côté les grattes ciel et d’un autre les bidons ville. J’ai pris une photo du bidon ville de Caire avec mon guide, nous sommes allés un peu partout, nous avons campé au bord du Nil ; J’ai rencontré des personnes qui m’ont emmené dans un restaurant et nous avons beaucoup discuté sur la pauvreté de la ville mais aussi des richesses après je leur ai montré la photo et ils m’ont dit qu’elle relatait bien la vie de la ville. Donc je pense qu’il faudrait aider les pauvres, les démunis, en entrant aux EU je pense ouvrir une association pour les aider ! Mohammed
Le contraste.
> Je m’appelle Harold. J’habite le Caire, Égypte . Voilà je suis là aujourd’hui pour vous montrer la face cachée de ma ville. Je suis un voyageur (Gitan). Ma communauté et moi sommes épargnés de la ville, car nous sommes de l’autre côté du Nil.
Nous sommes tous employés par la ville pour ramasser les ordures ménagères.
Nous habitons parmi les poubelles en face de jolis immeubles bien propres. Le maire de la ville ne veut pas de nous car nous sommes trop sales pour eux, mais nous nettoyons les merdes pour les gens. Ce que je ne trouve pas juste, c’est que la ville se débarrasse de ses ordures dans notre territoire et nous fait travailler pour rien, car ça revient tous les mois par tonnes. Comment vivre dans de telles conditions ?
Mais bon, on va pas se plaindre, la merde des gens nous fait vivre. Voilà la face cachée de ma ville. Anthony

Photographie de Marc-Antoine et Théo, Bac professionnel SDE

Cette action a été accompagnée par Alexis Hazar du musée Niépce, François Jay, photographe, Fabienne Mounier, auteur et comédienne et Anne Gautherot, graphiste.
Le projet a été financé par :
Le Conseil Régional de Bourgogne, la DRAC Bourgogne, la Direction
Inter-Régionale des Services Pénitentaires, le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation de Saône et Loire, la Protection Judiciaire de Jeunesse , la ville de Chalon/Saône, le lycée agricole de Fontaines, l’Education nationale et le centre pénitentiaire de Varennes.

Musique et chansons

Une classe de garçons de terminale bac professionnel Système à Dominante Culture du lycée agricole de Fontaines a travaillé cette année autour d’un projet artistique musical.
Dès le mois d’octobre, les jeunes ont écrit des textes autour de l’alimentation lors d’ateliers d’écriture animés par Fabienne Mounier. Ces textes ont été transmis à Barbara Trojani, compositrice et chanteuse installée à Chalon sur Saône, qui les a transformés en chansons.
Elle est ensuite venue en résidence une semaine au lycée pour monter, avec les jeunes, un spectacle musical qui a été joué le jeudi 11 mars au théâtre du Grain de Sel à Chalon sur Saône. A cette occasion, les élèves de Fontaines ont partagé l’affiche avec le quatuor vocal « Les Divagantes » pour un concert commun. Cette expérience a permis aux élèves de mesurer l’exigence d’une production artistique, d’atteindre un niveau musical qu’ils imaginaient bien trop élevé pour eux, et de partager de vrais moments de travail et d’émotion avec des musiciens professionnels. La belle réussite du concert montre avec quelle conviction ils ont participé à cette aventure…

Une partie de la partition créée par la compositrice Barbara Trojani, sur les mots des jeunes du lycée agricole de Fontaines : Je me souviens

Ce projet a été soutenu par le Conseil Régional de Bourgogne,

Musique Danse Bourgogne , la MSA et le Crédit Mutuel Enseignant.