[ PAGES NOUVELLES ou ACTUALISÉES]


Administration
Se connecter
Se déconnecter

Entrées en matière

entreeenmatiereDans le cadre du dispositif national Écritures de lumière, initié par le Ministère de la Culture et de la Communication, l’EPL des Landes a accueilli en résidence de médiation la plasticienne Pauline Bastard. Il s’agissait en effet de valoriser sur le territoire la création que l’artiste avait menée au printemps précédent sur la commune de Saint-Yaguen, Les états de la matière, et de sensibiliser les élèves et apprentis à son travail par des actions pédagogiques mêlant médiation et workshops.
Comment recréer une matière à partir d’autres, mais aussi comment porter un regard neuf dans un monde saturé d’images, comment inventer de nouveaux récits, comment dépasser l’impossibilité, tel était le défi artistique proposé aux apprenants.
A partir de l’œuvre de l’artiste et des attentes des 5 enseignantes d’éducation socioculturelle mobilisées, un programme pédagogique a été élaboré, sous la thématique des Entrées en matières : il s’agissait pour chaque classe d’explorer le champ des possibles, du bricolage au recyclage, de la déconstruction à la reconstruction, de la confrontation de l’environnement à ses récits.
Certains jeunes ont ainsi conçu et fabriqué des outils issus de leur imaginaire, d’autres ont modifié les usages d’objets existants, tous ont scénarisé des récits, poétiques ou humoristiques, autour de leur environnement, de la place qu’ils y occupent et de leurs relations aux autres. Toutes les productions ont été mises en scène et filmées.
A l’arrivée, une flopée de courts- métrages situationnels, qui seront dévoilés en avril 2014, en regard de l’œuvre de Pauline Bastard, lors du work in progress de cette résidence de médiation, mi-projection cinématographique, mi-exposition plastique. Les réalisations seront également présentées au festival des lycéens et apprentis d’Aquitaine, organisé par le Conseil Régional.

+ d’infos: Nathalie Raymond, enseignante d’ESC, au LPA de Mugron (nathalie.raymond@educagri.fr)

Leave a Reply