[ PAGES NOUVELLES ou ACTUALISÉES]


Administration
Se connecter
Se déconnecter

Utopie et engagement en Pays de Loire

Rencontre régionale des ALESA des Pays de la Loire sous le signe de l’utopie et de l’engagement: 11ème édition

Mercredi 21 mars 2012 s’est déroulée au LEGTA Bel Air de Fontenay le Comte la 11ème édition des rencontres régionales des ALESA des Pays de la Loire.
Neuf établissements sur 11 étaient présents, dont les membres du bureau des ALESA accompagnés d’un enseignant d’Education Socioculturelle.
Ces rencontres régionales sont l’occasion d’échanger sur les pratiques associatives, de présenter des travaux d’apprenants mais aussi l’occasion de rencontres festives.
L’idée de cette onzième édition était de s’approprier la thématique du réseau d’action culturelle Art’ur « rêves de cité ou les territoires de l’utopie », en choisissant comme thématique de rencontre « utopie et engagement associatif ».
Trois temps forts ont jalonné cette rencontre :
1. L’animation de tables rondes autour de la thématique « engagement et utopie »
Les 70 apprenants des 9 lycées ont été répartis autour de 4 tables rondes:
– « Engagement et territoire » animée par Denis La Mache Sociologue et maire de la commune de St-Sigismond,
– « Engagement et lien social », par Amélie Cantin, agent de développement social,
– « Engagement et bénévolat » par Philippe Géant, trésorier des Francas Pays de la Loire,
– « Engagement et expression artistique », par Sand Razafindrakoto, enseignant ESC et programmateur de la salle Gaston Chaissac du Lycée Bel Air.
Toujours dans ce souci de cohérence, les enseignants d’ESC présents ont décidé de mettre en place une cinquième table ronde « Engagement et Utopie », animée par eux-mêmes.

2. Le Happening « engagement et utopie » : expression et engagement physique des apprenants
Le parti pris de cette rencontre était de faire participer l’ensemble des apprenants présents à un happening collectif, dans lequel tous seraient impliqués. François Couet, photographe et scénographe nantais a été chargé de la scénographie, de la captation et de la réalisation des traces photographiques de ce happening.

3. Le concert de Hollow Child.
Ce groupe de rock indé de Saintes a clôturé la 11ème édition de ces rencontres. La thématique « utopie » n’était pas absente des préoccupations du groupe, ce qui a guidé ce choix de programmation, apprécié par les participants.
Des contacts furent pris suite au concert, augurant d’une programmation future du groupe dans d’autres établissements de la région.

D’autres précisions dans le nouveau numéro de La Lettre de l’ADC n° 14.

Leave a Reply