[ PAGES NOUVELLES ou ACTUALISÉES]


Administration
Se connecter
Se déconnecter

Les 3 domaines

metier
L’éducation socioculturelle ne correspond à aucun discipline universitaire spécifique. Elle constitue en réalité une composante de la formation des apprenants, qui mobilise plusieurs disciplines, à travers les trois grands champs éducatifs dont elle a la charge.


Environnement social & culturel

Éducation à l’environnement social et culturel

Finalité

Enrichir la relation à l’environnement par l’appréhension des aspects sociaux, culturels et patrimoniaux, et par une réflexion sur la diffusion de la culture

Contenus

Cultures et sociétés

Cultures et territoires

Diffusion de masse de la culture

Mots-clés

Acteurs et procédures

Pratiques culturelles

Projet culturel

Interculturalité

Cultures et nature

Représentations

Image, imaginaire et territoires

Patrimoine culturel

Citoyenneté et territoire

Produit culturel de masse

Communication visuelle, image publicitaire

Presse écrite et audiovisuelle, Internet

Traitement de l’information

Enjeux éducatifs

Ce domaine d’apprentissage participe de la formation des futurs acteurs. Il est articulé avec les objectifs de la mission d’animation et de développement des territoires : il prend sa place en effet dans une dynamique d’innovation et d’accompagnement des changements sociaux et culturels.

Le champ ouvert par ce domaine combine, selon les publics et les projets pédagogiques, des approches différentes :

1. La mise en évidence des enjeux culturels dans les dynamiques sociales et le changement personnel : la rencontre et la collaboration avec les acteurs culturels des territoires sont l’occasion de questionner la place du développement culturel dans l’espace public, ainsi que les logiques de création, de production et de diffusions artistiques et culturelles en lien avec les projets de territoires.

2. L’approche culturelle des problématiques liées à la gestion des patrimoines et des paysages, sources de représentations, de quêtes identitaires, de débats.

L’éducation socioculturelle y affirme la nécessité d’approches sensibles (articulée avec le champ de l’éducation artistique), mais aussi analytiques et critiques. L’enjeu est donc de construire une vision citoyenne des patrimoines comme « biens communs ».

3. Dans une vision élargie de la culture, l ‘éducation socioculturelle concourt à mettre en débat des questions éthiques et politiques pour accompagner les changements sociaux et culturels.

4. L’éducation aux médias et à l’image vise l’approche critique des idéologies véhiculées par les médias, du pouvoir de l’économie et des industries culturelles, pour échapper aux possibles effets manipulateurs des médias, appréhender les relations entre médias et société, et œuvrer comme citoyen pour des médias au service de la démocratie.

Cette éducation privilégie l’approche concrète, par l’observation et l’analyse des composantes sociales et culturelles du développement rural, la mise en évidence des enjeux de citoyenneté, y compris ceux relatifs à la diffusion de la culture et de la communication médiatisée. Elle se poursuit par la participation des publics en formation à des actions d’animation sur le territoire, l’ouverture de leur association aux actions et partenariats extérieurs.


Pluridisciplinarité avec Histoire-géographie, Sciences économiques et sociales, Sciences agronomiques, Aménagement et toute autre discipline.


Éducation artistique

Éducation artistique

Finalité

Développer l’approche sensible, le jugement et la créativité par une éducation artistique ouverte aux différentes formes d’expression et à la communication

Contenus

Pratiques d’expression

Communication visuelle et audiovisuelle

Culture artistique

Mots-clés

Créativité

Expressions autres que verbales

Expression artistique,

Réalisation de productions

Analyse de l’image

Création de supports ou produits de communication

Modes d’expression

Œuvres artistiques

Domaines artistiques

Art et paysage

Enjeux éducatifs

Comme tout projet éducatif, l’éducation artistique vise l’éveil à soi, aux autres, et au monde. Il s’agit donc tout à la fois d’une éducation à l’art et d’une éducation par l’art, qui participe pleinement de la formation d’un citoyen sensible et critique.

Il s’agit d’émanciper par l’art et les activités artistiques, de valoriser la personne, d’obliger à l’échange en vue de construire le jugement, en acceptant la pensée divergente. Dans un enseignement technique et professionnel, la contribution essentielle de l’éducation artistique est donc de contribuer au développement des comportements citoyens (autonomie, esprit critique, sociabilité), en associant l’approche rationnelle autant que l’expression des sentiments.

L’éducation artistique combine trois dimensions :

  • les pratiques artistiques (création / production),
  • l’approche culturelle (culture / histoire),
  • l’approche esthétique (critique / appréciation).

L’éducation artistique se réalise au travers :

  • de pratiques individuelles et collectives variées, privilégiant l’approche sensible, le travail sur l’imaginaire,
  • des projets intégrant le travail des artistes,
  • de réalisations appliquées à la communication,
  • des approches simples en matière de lecture d’œuvres et d’histoire des arts.
  • une programmation culturelle de l’association des élèves ou de l’établissement favorisant la médiation artistique.

Pluridisciplinarité avec Français, Histoire-géographie, Philosophie et toute autre discipline.


Éducation à la communication humaine

Éducation aux dynamiques sociales et à la communication humaine

Finalité

Développer les capacités de relation et d’initiative par l’approche des processus de communication, et par la réalisation de projets impliquant des pratiques sociales d’animation.

Contenus

Communication humaine

Méthodologie du projet

Techniques d’animation

Mots-clés

Approche systémique de l’interaction humaine,

Situations de communication spécifiques : entretien, réunion,

Communication non-verbale

Pratiques sociales d’animation,

Projet d’utilité sociale, et projets « Initiative et communication »

Activités éducatives diversifiées.

Public et demande sociale,

Médiation,

Stratégies d’animation,

Interprétation nature,

Travail en équipe.

Enjeux éducatifs

En tant que telle, la formation à la communication interpersonnelle est intégrée au projet éducatif de l’école, en ce sens qu’elle renforce des valeurs : lien social, construction de soi dans l’ouverture aux autres, respect, écoute, primauté de la parole d’échange sur toute forme de violence. Elle ne saurait donc se résumer à l’apprentissage de « techniques ». Ainsi, la construction des compétences mises en jeu dans les situations d’interaction sociale participe du développement personnel, mais l’accent est mis sur l’apprentissage de la démocratie : entrer en interaction avec les autres, écouter, prendre la parole en public, argumenter, travailler en groupe, s’organiser en vue de l’action…

Développer des compétences communicationnelles, c’est donc viser :

  • une initiation à l’approche systémique des relations humaines,
  • la construction des habiletés pratiques mises en œuvre dans les situations d’interaction,
  • le développement d’une dynamique collective.

Cette éducation s’effectue par l’analyse de situations de communication humaine, par l’acquisition de méthodes d’interaction, par le développement de la pédagogie du projet centrée sur des pratiques raisonnées d’organisation et d’action, par l’aide à l’organisation associative.


Pluridisciplinarité avec Français, Sciences économiques et sociales, Aménagement, Histoire-géographie, Biologie-écologie et toute autre discipline.