[ PAGES NOUVELLES ou ACTUALISÉES]


Administration
Se connecter
Se déconnecter

L’accompagnement de projet

L’accompagnement et le suivi de projet constituent une partie importante du temps d’animation, dans le cadre de l’ALESA, ou du suivi de projets pour les classes à projets (estimés à une heure semaine par classe).

L’accompagnement de projets est le lieu d’enjeux professionnels qui concernent globalement l’animation. Mais si l’utilisation du verbe accompagner est nécessaire, c’est qu’il favorise la compréhension d’un processus professionnel et humain qui concerne l’accompagnateur, l’accompagné et le cadre dans lequel cette action se situe, ainsi que l’accompagnement dont il est question.

Il s’agit ici de dessiner des repères / difficultés qui font partie inhérente de toute action opérée par soi ou les autres, ou encore de toute situation sur laquelle un nouvel arrivant est appelé à intervenir. Le repérage de ces éléments peut permettre de mieux situer son action d’accompagnement, mais aussi d’en comprendre les enjeux, les dérives possibles et d’esquisser des préconisations. Cette approche se veut la plus pragmatique possible, et essaie de lister un ensemble de questions qu’il est souhaitable de se poser pour in fine apprécier en quoi notre travail d’animation ou nos compétences peuvent être améliorées. La liste ne prétend pas être exhaustive mais participe à un bilan régulier de terrain.

Le professeur d’ESC possède, de par son statut et son référentiel de métier, un prolongement de son travail éducatif dans le champ du suivi de projets. Il est donc amené à s’interroger sur les bases éthiques de son intervention afin de mieux cerner la posture qu’il emprunte.

La responsabilité du professeur-animateur est de taille, puisqu’il s’agit de s’ancrer dans l’ambition d’apprentissage de la citoyenneté et de l’autonomie des jeunes, qui contient une évidente dimension politique. Il s’agit donc de résister à toute pression qui peut entraîner vers des dérives ou impasses éducatives. Qu’elle soit individuelle ou collective toute tentative de faire fléchir la réflexion ou l’action des apprenants au bénéfice d’un acteur professionnel, d’un groupe ou d’une institution constitue à ce titre l’occasion de s’interroger sur sa posture : assumer ses responsabilités signifie travailler à développer un cadre qui garantit et sécurise au mieux l’action éducative. Il en va de même de tout dispositif pensé et mis en œuvre dans cette perspective.

pointAnimation-2- L’accompagnement de projets