[ PAGES NOUVELLES ou ACTUALISÉES]


Administration
Se connecter
Se déconnecter

Valoriser l’engagement citoyen des élèves et apprentis de l’enseignement agricole

Par arrêté le Ministère de l’Agriculture a instauré, pour les apprenants inscrits au diplôme du CAP agricole, baccalauréat général, technologique ou professionnel, une unité facultative « Engagement citoyen »

L’épreuve porte sur l’engagement citoyen d’un apprenant de l’enseignement agricole dans le cadre d’activités bénévoles ou de volontariat qu’il est amené à conduire dans le cadre de sa vie sociale, dans l’établissement ou en dehors de l’établissement.

Dans la note de service l’engagement citoyen est défini ainsi :

L’engagement citoyen dépasse l’implication ponctuelle dans un projet, une activité ou une cause et s’inscrit dans une démarche d’engagement concrète. Il repose sur des valeurs fortes de respect des droits individuels et collectifs en cohérence avec les valeurs de la République et permet le développement d’actions au bénéfice d’autrui et/ou de l’environnement.
La simple adhésion ou une participation occasionnelle aux activités d’une association ou d’une structure ne peuvent donc être considérées comme un engagement citoyen suffisant pour présenter l’unité facultative « engagement citoyen ».

Les capacités constitutives de l’unité facultative « Engagement citoyen » sont identiques pour tous les candidats préparant les diplômes du CAP agricole et du baccalauréat professionnel, technologique et général. Elles sont au nombre de deux :

  • C1 : S’impliquer dans une dynamique collaborative
  • C2 : Réaliser une activité d’utilité sociale

L’évaluation du candidat est réalisée à partir des grilles critériées nationales.

La note globale sur 20 points, en points entiers, est constituée par addition des notes obtenues à chacune des parties de l’épreuve :

  • la première partie est notée sur 8 points sur la base de la grille d’évaluation renseignée par la personne qui a suivi et accompagné le candidat dans l’activité, il s’agit :

soit d’un personnel de l’établissement de formation du candidat si l’activité s’est déroulée
dans l’établissement,

Ÿsoit du Président de la structure ou un dirigeant, ou son représentant.

  • la seconde partie de l’épreuve est notée sur 12 points sur la base de la grille d’évaluation renseignée par les évaluateurs de l’établissement.

La note de service publiée le 23 juin 2017 est accessible ici

ADC 27 – Hiver-Printemps 2017. La lettre électronique du réseau ADC

Retrouvez le dernier numéro de la lettre électronique du réseau Animation & Développement Culturel. N°27

[FOCUS] Quand l’art interroge l’agro-écologie, résidences d’artistes, Ex région Nord-Pas de calais [AUVERGNE-RHONE-ALPES] Bêtes de scène, création de costumes [BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE] Un EPL opérateur culturel Au pied du mur, arts de la rue, graff [CENTRE-VAL DE LOIRE] ALESA, former les élu.e.s [HAUTS DE FRANCE] Se mettre en scène dans le paysage, photographie Les Arpenteurs, le nouveau réseau régional ADC [NOUVELLE-AQUITAINE] GRRRR…les grandes rencontres régionales des réseaux [OCCITANIE] Des bulles […lire la suite…]

4eme rencontre-échange des pratiques en région Picardie

210 élèves, 18 artistes et une vingtaine d’enseignants se sont réunis le 3 mai 2016 au lycée du Paraclet pour la 4ème rencontre-échanges autour des projets menés dans les 8 établissements d’enseignement agricole public de Picardie. Une journée qui doit sa réussite à l’organisation conjointe des enseignants porteurs de projets culturels avec les artistes et les apprenants venus présenter leurs projets et découvrir ceux de leurs pairs.

Trompe l'oeil

 

 

 

De fil en aiguille Exploration […lire la suite…]

CHAMPS CULTURELS 28 : donner du sens aux usages

La présence massive du numérique dans la société contemporaine interroge les pratiques pédagogiques au sein du système éducatif.

Mais que recouvre précisément le « numérique », quelles mutations socioculturelles vit la jeunesse d’aujourd’hui, à quels enjeux d’émancipation est-elle confrontée ?

Autant de questions que ce numéro 28 de la revue Champs Culturels se propose d’aborder, à travers des contributions d’enseignants, d’artistes, de responsables de structures culturelles et de chercheurs.

Une publication du réseau « Animation & développement culturel » de l’enseignement agricole, co-financée par le Ministère de la Culture et de la Communication.

Retrouvez la page dédiée sur ce site.

L’ADC 25 – Eté 2016

Retrouvez le dernier numéro de l’ADC, la lettre électronique du réseau Animation & Développement Culturel

une-adc-25[FOCUS] Alsace « Manières de voir », photographies [AQUITAINE-LIMOUSIN-POITOU-CHARENTES] BI ARTS, danse- Rythme intime, création sonore [CORSE] #FESCHtighjemu, patrimoine [BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ] Un moment magique, vidéo – Rencontres musicales aux Forges de Fraisans [LANGUEDOC-ROUSSILLON-MIDI-PYRENEES] Nature sensible -Vague mistral et rock and roll, théâtre et patrimoine – Programme d’actions culturelles – Un zeste d’estime de soi, théâtre -Pom pOm poM, photographies et écriture [MARTINIQUE] Résidence d’artiste [NORMANDIE] Sculpture éclatée, sculpture, photographies [PAYS DE LA LOIRE] Rencontres ALESA – art’ur et les 50 ans de l’ESC – […lire la suite…]

50 ans ESC

Vous pouvez désormais consulter le programme des deux journées consacrées aux 50 ans de l’ESC se dérouleront à Paris les 17 et 18 mars 2016

Programme 50 ans mars 2016 2

Les productions produites en régions à cette occasion sont accessibles sur la page qui leur est dédiée.

 

 

lettre n°23 du réseau « Animation et développement culturel »

L'ADC N°23 - Eté 2015

 

[FOCUS] – MURmures de mémoires Un projet artistique participatif Avec les élèves de Terminale « Conduite et gestion d’une exploitation agricole » du lycée agricole de Saint-Lô Thère et les habitants du village.

MURmures de mémoire est le fruit d’une réflexion commune entre la mairie du Hommet d’Arthenay (393 habitants), l’association Art-Plume, le lycée agricole Saint-Lô Thère et deux artistes plasticiens, Nicolas Chagnon, photographe, vidéaste et Al Sticking spécialisé en muralisme contemporain. Le projet est issu d’une réflexion participative sur la mémoire et sa transmission en milieu rural à travers […lire la suite…]

VOIR-APPAPERCEVOIR-CACHER

Osier1Le projet de cette résidence de médiation artistique au sein du LPA de Fayl-Billot est né du désir de faire entrer la forte identité vannière du territoire au coeur du lycée. Le choix d’artistes créateurs designers allait de soit, la création d’objets, l’exploration de voies nouvelles par des personnes étrangères au tropisme vannier de Fayl-Billot allait permettre d’ouvrir de nouvelles perspectives tout en créant du lien entre élèves, lycée, école de vannerie et vanniers professionnels.

Les designers et les élèves n’ayant reçu aucune formation technique dans le domaine vannier, les projets, pour se réaliser, avaient impérativement besoin du […lire la suite…]

50 ans de l’Éducation SocioCulturelle dans l’enseignement agricole

Depuis cinq décennies, l’Education Socioculturelle accompagne avec succès l’enseignement agricole dans son ascreenshot_525mbition de faire réussir tous ses apprenants. Inspirés de l’éducation populaire, les principes et méthodes de l’ESC (pédagogie active, approche systémique, pédagogie de projet, primauté de la capacité sur les savoirs,…) se sont aujourd’hui peu à peu généralisés, preuve de leur dimension visionnaire.

Objectifs de l’appel à projets « l’éducation socioculturelle un atout de l’enseignement agricole »

L’anniversaire des 50 ans de l’ESC, en 2015, aura pour ambition de répondre à un double objectif :

porter un regard rétrospectif, introspectif et prospectif pour remobiliser la discipline au service […lire la suite…]

Concerts de poche à Montardon

violonisteEn 2014, le lycée agricole de Montardon et l’association Les Concerts de Poche ont renouvelé leur partenariat initié en 2013 en proposant une série d’ateliers musicaux suivie d’un concert ouvert à tous.

La démarche des Concerts de Poche. Les Concerts de Poche est une association qui a pour objet d’emmener les artistes de la musique classique, parfois aussi du jazz, du théâtre musical et de l’opéra dans les zones rurales et les quartiers excentrés des grandes agglomérations afin de rendre ces musiques accessibles à tous les publics.

Trois temps d’intervention à Montardon et ses alentours

Des […lire la suite…]

AUCH : la vie rurale en 2040, un projet fédérateur

IMG_01455Le projet trouve sa source dans la mise en place du projet « la vie rurale, c’est pas de la science-fiction ». Répartie sur 5 pays, cette manifestation propose une série de conférences et une programmation culturelle. La maison des écritures de Lombez-Midi Pyrénées (MdE) a proposé au collectif de Bande Dessinée Indépendante Indélébile de parcourir cette manifestation. Le fruit de cette collecte a eu lieu lors d’une résidence d’artiste dans le village gersois de Simorre. Pendant un mois, 7 artistes du collectif ont produit un recueil d’histoires courtes sur le thème de la vie rurale. Son titre […lire la suite…]

Entrées en matière

entreeenmatiereDans le cadre du dispositif national Écritures de lumière, initié par le Ministère de la Culture et de la Communication, l’EPL des Landes a accueilli en résidence de médiation la plasticienne Pauline Bastard. Il s’agissait en effet de valoriser sur le territoire la création que l’artiste avait menée au printemps précédent sur la commune de Saint-Yaguen, Les états de la matière, et de sensibiliser les élèves et apprentis à son travail par des actions pédagogiques mêlant médiation et workshops. Comment recréer une matière à partir d’autres, mais aussi comment porter un regard neuf dans un monde saturé […lire la suite…]

Cases, héritage des ancêtres

CasesUn voyage photographique réalisé par une classe du lycée de Saint-Joseph (Réunion).

C’est l’histoire d’un voyage à deux faces. Celui que l’on fait près de chez soi, en ouvrant les yeux sur la passé vivant ou à l’abandon. Celui on l’on part loin, à la découverte d’une autre culture. Ce voyage ouvre ainsi le regard des lycéens, à travers l’objectif, sur les habitats traditionnels de la Réunion et de l’Afrique du Sud, au Kwazulu Natal. « Nous sommes lycéens agricoles, pour la plupart futurs éleveurs, et le français n’est pas la discipline que nous préférons », confient les jeunes dans la préface de […lire la suite…]

Fabrique urbaine, atelier interculturel, artistique et potager

présentation-workshop-maire-de-pauWorkshop réalisé avec Kinya Maruyama, artiste architecte japonais et la participation d’habitants du quartier, des BTS2 en aménagements paysagers du Lycée agricole de Pau Montardon, des étudiants en Arts Plastiques de Bordeaux III, des étudiants japonais et chinois…

Semaine active… échanges, confrontations, interrogations, remises en question, croquis, esquisses, maquettes, essais… un projet de jardin artistique et poétique… deux hectares de friche à habiller, une merveilleuse machine à rêver…

Mélange étonnant, écoute, propositions, mesures, repérages, coups de crayon, mise en volume, , essais multiples et variés, une expérience d’urbanisme utopique particulièrement créative rendue […lire la suite…]

«Nous, fils et filles d’agriculteurs de Lozère»

stchely

Entretiens photographiques

Le projet a consisté à mener des entretiens photographiques avec des élèves de Terminale bac professionnel «élevage/valorisation du cheval» et «système à dominante élevage» afin d’essayer de corriger les représentations parfois stéréotypées liées à l’agriculture. Le sujet est vaste, la thématique souvent abordée. Qui n’a pas entendu la parole de l’agriculteur en lycée agricole ? Quoique plus récente, celle de sa femme a, souvent également, été recueillie…Par contre, nous constatons que la voix de l’enfant reste muette. Et pourtant, il suffit d’habiter en campagne pour se rendre compte que, dès le plus jeune âge, l’enfant […lire la suite…]

Coupe-Coupe

coupe-coupe

Le projet artistique « Coupe-Coupe » imaginé, écrit, dirigé et mis en place par Stéphanie DOROCHE, artiste et Morvan BENOIST, prof d’ESC ; filmé et mis en vidéo par Thomas GEREEC a été monté avec la classe Terminale Aménagement Paysager du lycée agricole de l’Aulne de Châteaulin, Finistère, Bretagne.

Le projet a été construit avec les élèves suite à un long processus de maturation commencé il y a 2 ans et demi. Petit à petit la confiance s’est installée avec cette classe grâce aux différentes réalisations qui ont ponctué le parcours culturel (projet socioculturel en 2nde et création d’affiches et […lire la suite…]

Buzzons contre le sexisme : 1er prix pour le lycée de Château-Salins

Une femme et un homme se retrouvent, chacun avec une couleur de naissance. Certes ils ont un nombril mais aussi un sexe. L’homme aime se vanter de ses attributs, la femme imagine que des gros seins rendent féminine. Affirmation de son identité par une couleur. La provocation pousse à l’action pour engendrer un mélange pacifique… Le projet. En décembre 2012 : la classe de 2d SAPAT s’engage dans le projet collectif par une réflexion sur le féminisme, à partir du concours lancé par la web télévision féministe Télédebout : « Buzzons contre le sexisme ». L’ensemble du travail de préparation à la thématique nous a amené à vouloir mettre en évidence des clichés et stéréotypes et proposer une vision […lire la suite…]

1ère rencontre des pratiques artistiques des jeunes des Lycées agricoles publics de Picardie & signature de la convention régionale Culture Agri-Culture

pavilloncentralPicardismus, le réseau régional Animation et Développement Culturel des établissements agricoles publics de Picardie organise le 11 avril 2013 au Familistère de Guise une rencontre des pratiques artistiques regroupant des apprenants, des membres des équipes éducatives et des artistes.

Plus de 100 jeunes présenteront leurs réalisations dans ce haut-lieu de l’histoire économique et sociale du XIX et XXème siècle, fondé par Godin et aujourd’hui transformé en musée.

Familistère Guise (02)

Les élèves venant de tous les établissements agricoles publics picards, installeront leurs créations dans les ateliers du pavillon central du Familistère : photographie, arts plastiques, arts numériques, danse contemporaine, théâtre. Les œuvres […lire la suite…]

Chantier #5 en Lorraine : Rythmes(s)

chantier5Pour la cinquième année, le festival Chantier va prendre ses quartiers de printemps pour offrir, le temps d’une journée, un espace privilégié d’exposition et de rencontre à l’enseignement agricole public lorrain sur le thème fédérateur du « rythme ». Cette cinquième édition organisée et accueillie par le LEGTA de Mirecourt se déroulera le mercredi 17 avril de 10 heures à 16 heures 30 et proposera aux visiteurs, élèves, artistes et enseignants, de découvrir, dans le cadre d’un parcours ludique et didactique (des salles du LEGTA jusqu’aux rues et espaces dédiés de la ville de Mirecourt), le résultat d’une année […lire la suite…]

Quelle machine ubuesque ?

Les élèves de Terminale Baccalauréat Professionnel de Moulins ont élaboré par groupe les maquettes de leurs machines ubuesques respectives… et pour le jury qui s’est réuni au lycée jeudi 17 janvier 2013, le choix fut cornélien !

C’est dans le cadre de leur cours d’éducation socio-culturelle que les futurs bacheliers doivent concevoir et réaliser une production artistique. Cette année, autour de la convention qui lie le lycée agricole avec le service Culturel d’Yzeure et grâce au projet culturel régional porté par la Direction Régionale de l’Agriculture, de l’Alimentation et de la Forêt, la Direction Régionale des Affaires Culturelles et le Conseil Régional d’Auvergne qui nous permettent de travailler avec le collectif d’artistes Pixel, « l’œuvre ubuesque, une machine à […lire la suite…]